Exploirateurs de bruines

La pluie tape sur vos vitres, les monstres dehors hululent votre vrai nom et vous savez pas quoi faire pour oublier la famine qui vous gragnote les boyaux ? Faites une partie d’Exploirateurs de bruines avec vos copaines et deviendez, le temps d’une chandelle, des enfants assez fous, chanceux ou généreux pour sortir des enclaves et partir dans les bruines à la recherche d’aventures !

Leur monde, c’est le nôtre ou presque : les Terres humides, trempées par leur infini crachin, recouvertes de cette Ville mauvaise qui imite tant bien mallant celle des adultes de l’avant. Des eaux pourrites naissent les sirènes de l’averse, changefaces tentatives et voracieuses. Contre ces tuardes, une seule solution :

Se ferrer les coudes et se battre !

Bizarre bizarre

Découvez une époque où les enfants ont débarré dans les Terres humides par centaines, par milliers même, sans qu’on sache pourquoi. Ensemble, ils ont ancré leurs enclaves dans la Ville avant de partir en quête de communautés survivantes et filetisser tout un empire de forteresses où s’abrisser des monstres et de la pluie. Au centre de cet Empire enfantin se dressait Libreté, plus belle que Fantasia, Oz et le palais de Disney réunis.

Même alors, les voyages entre deux sèches restaient dangereux et les enclaves dépendaient des quelques gaminots assez courageux ou fous pour s’égrêler dans les zones laissées à la pluie. Ces « Exploirateurs de bruines », comme on les appelait, étaient la glue qui rat-tachait les communautés et faisait tenir l’empire debout.

Ces heures d’espoir vrilleraient plus tard au cauchemar mais ceux qui vivaient au creux de la vague ne voyaient alors qu’une chose : l’éclaircie était à portée de doigts.

Exploirateurs de bruines est un jeu de Vivien Féasson et Willy Cabourdin ; ne manquez pas le financement en septembre 2020 !